Ordre d'affichage : Chronologique - Alphabétique - Catégories :

Les terres fertiles (2017)

Obscure lumière (2016)

Chaque atome de silence est la chance d'un fruit mûr (2016)

Miniature II (2015)

Miniature I (2015)

Concordance des temps (2014)

… comment il faut aimer (2014)

Locomusique (2014)

Pas de fumée sans feu (Trois duos) (2014)

Im Schatten (2014)

Traces (2014)

Ferus adscendit Cyclops (2013)

Cadence pour le concerto pour Vlc en Ut de Haydn (2013)

xi ling (2012)

Tropes (2012)

a6 = At (2011)

Six Chants de Nature et d'Amour

Trois poésies d'Outre-mer (2011)

Un futur insoupçonné (2011)

Etudes de bleu (2010)

Triste merveille (2010)

d'un souffle ardent (2010)

Na ka nonoroa (2009)

Quasi canto (2009)

Sobre una canción antigua (2008)

Alleluia « Diamante » (2008)

sed lex. (2007)

Warana (2007)

So fern (2006)

Calme illimité (2006)

Instants élémentaires (2006)

Déchirure d'un temps plissé (2005)

e'l bianco more (2005)

sur Bleus (2005)

Dulwan nimindi (2004)

Story board (2003)

test2 (2003)

dfgsdfgsdfgsdfgsdfg

Litanies (2003)

Au front de la lune (2002)

« in quo mihi bene complacui » (2001)

Upon GA (2000)

Music for PCL (1999)

Cadence pour le concerto pour harpe de Boieldieu (1998)

Mille regretz (1998)

Quatuor à cordes n° 3

Cristal (1997)

Hommage à Anton Webern

Par une main éparpillées (1997)

Des rives de lumière (1997)

Quatuor à cordes n° 2 (inachevé) (1997)

Chants de l'humanité à jamais en équilibre (1997)

Sept petites pièces pour Quatuor à cordes (1996)

Upon A.D. (version brève) (1996)

Chemins du minéral (1995)

Les faibles lueurs (1995)

Quatuor à cordes n° 1

pour les 10 ans d'Aleph (1994)

Huit petites pièces pour violon (1994)

Transparences (1994)

Un Conte fantastique (1993)

Chants disparus (1992)

Pierre vive (1992)

Sinfonia di paradiso (1992)

Dentelle du Cygne (1991)

Momentanés (1991)

Des échos de silence (1991)

Chant d'aubes (1991)

Paysages à composer (1990)

Sens dessus dessous - Sans queue ni tête (1989)

Au plus profond d'un étrange rêve éveillé (1989)

Transparence d'Orlando Lasso

… par cette ligne blanche … (1989)

Marge étroite (1989)

Tsien (1989)

Or (1988)

Fragments composés (1988)

A travers le miroir (1988)

Atmen (1987)

Lamentations de Jérémie (1987)

Menus propos (1986)

Papillon du Japon (1986)

Figuration sur un ballet abstrait (1986)

Etendues (1985)

Déchiffrage pour trompette (1985)

Prisme (1985)

Huit Réfractions d'un élément musical de Bela Bartok

Une Idée obstinée (1985)

Trois instant pour deux violoncellistes débutants

Lignes (1985)

Images (1984)

Lecture (1984)

Rumeur (1984)

Passages (1984)

Au Bonheur retrouvé (1983)

Geste (1982)

Recherche (1982)

Le Chamois (1982)

Trois Duos pour violons (1982)

Trois poésies d'Outre-mer (2011)


Musique de chambre, Voix

effectif : récitant et piano

durée : 10 mn

 

création le 4 décembre 2011, dans les salons de l’Hôtel Lutetia à Paris, par Johan Leysen (récitant) et Thierry Ravassard (piano)

 

partition : fichier pdf  gratuit sur demande au compositeur

Aperçus de la partition

 

Présentation 

 

à Thierry Ravassard.

 

    Le travail de composition des «Trois Poésies d’Outre-mer» a débuté dans le plaisir de la lecture du recueil «Outremer, Trois océans en poésie» que m’avait offert Thierry Ravassard comme point de départ de mon travail.

    Le temps de cette lecture marquait alors la première étape d’une suite de sélections à l’issue de laquelle j’ai retenu six poèmes parmi ceux qui non seulement me touchaient le plus, mais qui me paraissaient en mesure d’être investis d’une musique.

    Au delà de cette étape, je n’ai rien pu décider de la construction du petit cycle que j’allais écrire. La question qui me paraissait la plus délicate à cerner, dans ce genre du mélodrame que j’abordais pour la première fois, était celle du temps de la parole, et de sa compatibilité avec le temps de la musique, et j’étais incapable d’avoir une idée de la durée de mes petites compositions.

    Je suis donc parti à l’aventure, dans l’improvisation totale, avec celui des poèmes qui le premier a fait résonner en moi des éléments musicaux concrets. Le texte, son sens, sa sonorité, m’ont guidé dans le chemin qui se construisait très librement au fil de la plume.

    Ce qui me rend le plus heureux à l’issue de cette expérience est d’avoir composé avec des textes qui – je l’espère – ont gardé leur entière valeur propre, ce qui n’aurait pas été le cas s’ils avaient été chantés comme dans beaucoup de mes pièces. Et si j’ai quand même le regret de n’avoir pu m’attacher aux autres poésies que j’avais retenues, en particulier à l’une d’elles, sous la plume de Georges Desportes, j’ai en revanche le grand plaisir de constater (mais je crois que c’était un peu volontaire …) que celles qui ont finalement été mises en musique ont été écrites par trois femmes d’une belle sensibilité poétique : Assunta Renau Ferrer, Julienne Salvat et Rosemary Nivard.